Psychothérapie: accueil, soutien & changement

En délégation médicale, à Lausanne, je propose de vous accompagner dans un travail psychothérapeutique, d’orientation cognitive-comportementale (thérapie Cognitivo-Comportementale, voir explications ci-dessous). La psychothérapie m’est déléguée par le Dr. Nicolas Othenin-Girard (psychiatre psychanalyste) avec qui je collabore.

Anne-Sophie Hayek
Avenue des Toises 2,
1005 Lausanne

Que vous soyez adolescents, adultes, vous êtes les bienvenus, il n’y a pas d’âge pour chercher un équilibre, souhaiter se comprendre, vouloir s’occuper de son état psychologique et émotionnel – Individuelles, couple ou famille.

Exemple de choses qui pourraient vous amener à vouloir consulter et sur lesquels nous pourrions travailler

Inquiétudes, peurs-angoisses, changements d’humeur, de comportements, pensées qui déboulent trop vite, émotions qui vous surprennent, relations avec les autres, avec soi-même, observations non expliquées par votre médecin de famille ou spécialiste. Détresses, doutes ou recherches existentiels. Un passage de vie difficile, une maladie grave, une fin de vie qui s’annonce pour vous ou qui concerne un être cher, pour lesquels vous aimeriez avoir un support, une aide, une écoute, une présence.

En français, anglais et l’arabe libanais (proche de l’arabe littéraire).
Les séances sont remboursées par l’assurance de base. Sur rendez-vous, mardi toute la journée et mercredi après-midi.
Merci de prendre contact avec moi (079 581 53 29) pour toute demande.

La thérapie cognitive-comportementale (TCC)

La particularité de la TCC telle que je la propose est de considérer qu’une personne est un tout, elle fonctionne sur différents niveaux: mental (cognitif et émotionnel), physique, spirituel. En tant qu’être humain, notre mental, nos pensées, émotions, notre corps, nos comportements, réagissent aux différents évènements de vie que nous rencontrons (que ce soit à travers les relations que nous entretenons avec les autres, notre rapport au travail, des pertes, de belles nouvelles). Nous avons tous ainsi un fonctionnement qui joue la plus part du temps, grâce à un équilibre entre une réserve de choses/activités/personnes qui nous ressourcent, nous inspirent, et d’autres, qui nous prennent de l’énergie, nous consument de l’intérieur, dans nos émotions, nous fatiguent.

Un jour, nous nous rendons compte que « quelque chose ne joue plus », soit en notant qu’on ne se reconnaît pas dans la réaction qu’on a eu face à un évènement ou face à quelqu’un. Par exemple, cela peut-être un comportement que nous avons eu, un mot dit, une émotion qui nous surprend nous-même, un ami/proche qui nous fait une remarque, ou un conseil de notre médecin de famille. C’est alors l’occasion de faire un travail sur soi, une psychothérapie pour comprendre ce quelque chose qui ne joue plus.

Dans une approche TCC, je collabore avec vous. Nous partirons de ce qui vous pose problème, prendrons du recul ensemble pour l’analyser, identifier ce qui a pu y contribuer, trouver ce qui le maintient, voir comment et à quels endroits il vous serait possible d’agir pour changer les choses. Puis, je vous accompagne dans ces essais à changer. Or dès fois, vous pouvez même vous demander: « comment les choses peuvent-elles bien changer? ». Le travail psychothérapeutique implique aussi de vous accompagner pour vous permettre de cheminer dans ce brouillard afin d’y voir plus clair. Au bout de quelques séances, nous fixons un but thérapeutique et travaillons ensemble pour définir ce qui pourrait constituer votre nouvel équilibre. Dans ce cadre, le travail psychothérapeutique que je fais avec vous se déroule à votre rythme, avec bienveillance, douceur, perspicacité et partages (la confidentialité et la discrétion sont de mise). L’idée globale étant, grâce au travail psychothérapeutique, de vous amener à définir un nouvel équilibre à partir de qui vous êtes aujourd’hui, de vous permettre de vous reconnaître, de vous sentir centré à nouveau.
Au plaisir de faire votre connaissance et vous accompagner pour un bout de chemin.

Bien à vous,
Anne-Sophie H.